Formations cliniques du Champ lacanien

Collèges de Clinique Psychanalytique

Journées

Journée nationale

Organisé par le CPP de Paris

Comme chaque année a lieu au printemps la Journée nationale.

Les Samedis Cliniques de Toulon

par Michel Leca, François Morel, Muriel Mosconi, Patrice Pajot avec Alain Blanc, Sylvie Blanc et Martina Blatché.

« La perversion polymorphe, son devenir de l’enfant à l’adulte »

Le matin, de 10h à 12h30, se déroulera une présentation clinique assurée par l’un des enseignants dans la Maison Relais « Olbia Var Appartements » dont Alain et Sylvie Blanc sont responsables, 32/34, chemin du Pont de Bois à Toulon.
La présentation fait partie de l’unité clinique de Toulon et elle est ouverte aux inscrits au C.C.P.S.E. et, pour les samedis, aux cliniciens non inscrits après un entretien avec un enseignant.
L’après-midi, de 14h30 à 18h, se déroulera une série d’exposés, ouverte à tous.

Journée d’étude d’Ajaccio

par Joëlle Hubert-Leromain, Marie-France Dalmas, Jean-Jacques Gorog, Michel Leca, Ana Martinez, Muriel Mosconi, Patrice Pajot, Jean-Pierre Rumen et Jean-Marie Schadelle.

Journée d’ouverture

Journée de clôture

Stages

Stage : «La sexualité infantile et ses manifestations dans les cures»

Responsables : Joëlle Hubert-Leromain et Ghislaine Delahaye

Pour Freud, la sexualité infantile est affaire de pulsions partielles, non encore organisées par le primat du phallus : d’où l’idée d’une perversion polymorphe de structure, chez l’enfant.
Pour J. Lacan, c’est l’effectivité de la métaphore paternelle qui va produire la signification phallique du Désir de la Mère… qui orientera pour le sujet sa vie sexuelle en fonction de cette première prise en compte de la castration maternelle.
Comment cette problématique va-t-elle se manifester dans les cures ? Que révèle-t-elle de la structure clinique et de quelles façons ? À partir de quand ou de quoi, pouvons nous parler de traits pervers, en les différenciant de la structure perverse, et quelle est la portée de ces traits ?

  • Deux jours au mois de janvier 2013
  • 24 janvier - 25 janvier.
  • Aix-en-Provence

Stage : « Autismes en questions »

Responsables : Joëlle Hubert-Leromain et Ghislaine Delahaye

Que l’autisme puisse être pensé comme un trouble neuro-développemental n’empêche pas les psychanalystes d’accueillir des enfants et adolescents autistes dans l’expression singulière propre à chacun, leur permettant d’inventer leur solution inédite pour vivre parmi les autres. C’est ce que nous tenterons de soutenir avec nos collègues intervenants.

  • Deux jours au mois de juin 2013
  • 13 juin - 14 juin.
  • Aix-en-Provence