Formations cliniques du Champ lacanien

Collèges de Clinique Psychanalytique

Unités cliniques

Unité clinique d’Antibes

par Carole Mitaine, Patrice Pajot, Jean-Pierre Party et Jean-Marie Schadelle

Présentation de malade, discussion et élaboration.

  • Le vendredi à 9h30
  • 18 janvier, 15 mars, 28 septembre, 19 octobre, 23 novembre, 14 décembre, 15 février, 12 avril, 17 mai, 14 juin.
  • service du Docteur Carole Mitaine, RDC du bâtiment de psychiatrie, Centre Hospitalier d’Antibes

Unité clinique de Cannes, Centre l’Extime

par Nadège Hély, Jean-Baptiste Orler et Patrice Pajot

Présentation de malade, discussion et élaboration.

  • Le vendredi de 14h00 à 16h30
  • 5 octobre, 9 novembre, 7 décembre, 11 janvier, 1 février, 8 mars, 5 avril, 3 mai, 7 juin, 5 juillet.
  • salle de réunion du Centre psychothérapeutique de jour « l’Extime », Centre Isola Bella, 27 avenue Isola Bella, 06400 Cannes

Unité clinique de Cannes, Service de psychiatrie

par Sylvie Dubreuil-Hamdoun, Bernard Lapinalie et Jean-Baptiste Orler

Présentation de malade, discussion et élaboration.

  • Le mercredi de 10h à 12h
  • 7 novembre, 9 janvier, 6 mars, 15 mai.
  • service de psychiatrie du Secteur 5 du Docteur Sylvie Dubreuil-Hamdoun, salle des commissions, sous-sol du bloc médico-chirurgical, Centre Hospitalier d’Antibes

Unité clinique de Draguignan

par Christophe Charles, Carole Mitaine, François Morel, Muriel Mosconi et Patrice Pajot

L’équipe soignante du pôle de santé Mentale propose une rencontre entre un patient et un psychanalyste enseignant du collège, qui dans son écoute aura une pratique de « soumission entière aux positions proprement subjectives du malade » (selon les indications de Jacques Lacan). Le débat suivant la présentation aura pour but une invention sémiologique.

  • Le mardi de 9h30 à 12h00
  • 9 octobre, 13 novembre, 11 décembre, date non communiquée, 8 janvier, 26 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 11 juin.
  • Pôle de Santé Mentale – Responsable de Pôle : Docteur Louis Richard Fenoy, Centre Hospitalier de la Dracénie

Unité clinique de Marseille (Pôle Conception)

La présentation clinique est assurée par Michel Leca et Muriel Mosconi, en collaboration avec le Docteur Jean-Marc Chabannes et avec Madame Dominique Poncet Ricardo et en alternance avec l’étude des présentations cliniques de Lacan assurée par Michel Leca et Muriel Mosconi.

  • Le vendredi à 10h à 11h30
  • 16 novembre, 7 décembre, 18 janvier, 15 février, 15 mars, 12 avril, 24 mai, 14 juin.
  • Bibliothèque du service du Docteur Jean-Claude Samuelian, Pôle psychiatrique Centre, Centre Hospitalier Universitaire de la Conception, Marseille.

Unité clinique de Marseille (Pôle Sainte-Marguerite)

par Michel Leca et François Morel avec la collaboration de Marcel Ventura

Présentation de malade, discussion et élaboration.

  • Le vendredi à 14h15 à 15h30
  • 16 novembre, 7 décembre, 18 janvier, 15 février, 15 mars, 12 avril, 24 mai, 14 juin.
  • salle de réunion des services universitaires de psychiatrie, 2e étage, C.H.U. Sainte-Marguerite, Marseille

Unité clinique de Montfavet (Avignon)

par Jean-Jacques Gorog

La perversion polymorphe se laisse lire dans la clinique comme ce qui fait la trace de cette sexualité infantile que Freud a toujours maintenue, corrélat nécessaire de sa découverte de l’inconscient. C’est cette trace que l’actualité du discours d’un sujet peut mettre en évidence, que la fonction phallique ait trouvé à la réduire ou qu’elle se présente à nu faute de l’inscription de cette fonction.

  • Le samedi de 10h à 13h
  • 20 octobre, 17 novembre, 15 décembre, 19 janvier, 9 février, 30 mars, 6 avril, 25 mai, 15 juin.
  • Salle du bureau des entrées, service du Docteur Bourgeois, Centre hospitalier de Montfavet, 2, avenue de la Pinède 84143 Montfavet - 04 90 92 47 50

Unité clinique de Nice (Hôpital Sainte-Marie)

par Bernard Lapinalie et Jean Pons

Présentation clinique et construction de cas.

  • Le premier vendredi de chaque mois (à confirmer) de 9h à 11h
  • .
  • Service « Saint-Christophe », Service du Docteur Nègre, sous la responsabilité du Docteur Merzak Chelabi

Unité clinique de Toulon

par Martina Blatché, Christophe Charles, Bernard Lapinalie, Michel Leca, François Morel, Muriel Mosconi et Patrice Pajot

Présentation de malade, discussion et élaboration.

  • Le vendredi de 10h à 11h30 ou le samedi (lors des Samedis Cliniques) de 10h à 12h30
  • 26 octobre, 23 novembre, 24 novembre, 25 janvier, 8 mars, 3 mai, 7 juin, 8 juin.
  • Maison Relais Olbia var Appartements 32 – 34, chemin du Pont de Bois, 83000 Toulon

Ateliers cliniques

Atelier clinique d'Aix-en-Provence

par Marie-Christine Billioud en collaboration avec Martina Blatché

À partir de situations ou questions apportés par les participants, de leur pratique clinique, cet atelier doit permettre « cas par cas », de mettre à l’épreuve l’éthique et les outils de la psychanalyse. Il s’agit de démontrer , en quoi la clinique psychanalytique est avant tout une clinique du sujet , et des modalités qu’il a trouvé pour s’arranger ou non avec l’innommable du réel.

  • Le vendredi de 15h à 16h
  • 9 novembre, 7 décembre, 11 janvier, 8 février, 8 mars, 5 avril, 3 mai, 7 juin.
  • Salle n°1 du Bloc Technique 1er étage, Centre Hospitalier Montperrin, 109, chemin du Petit, à Aix-en-Provence

Atelier clinique d'Antibes

par Carole Mitaine, Jean-Pierre Party et Jean-Marie Schadelle

  • a) Élaboration à partir de chaque présentation clinique : dans un premier temps, questionnement sur le cas, puis la présentation, discussion entre les participants au collège, les enseignants et l’équipe soignante hospitalière.
  • b) Élucidation des pratiques : à partir des témoignages des participants au collège clinique, sur leur expérience clinique.

  • Le mardi à 21h
  • 25 septembre, 23 octobre, 27 novembre, 18 décembre, 22 janvier, 12 février, 19 mars, 30 avril, 21 mai, 18 juin.
  • Hôpital Lenval, 57 avenue de la Californie, 06200 Nice

Atelier clinique de Cannes

paar Nadège Hély et Jean-Baptiste Orler

L’atelier d’élucidation des pratiques permet aux participants qui le souhaitent, de travailler avec les enseignants, sur une étude clinique tirée de leur expérience pratique ou d’une étude réalisée à partir de la présentation clinique. Les constructions s’éclaireront des références théoriques à Freud et Lacan.

  • Le vendredi de 9h à 10h
  • 5 octobre, 9 novembre, 7 décembre, 11 janvier, 1 février, 8 mars, 5 avril, 3 mai, 7 juin.
  • Salle de réunion du Centre Isola Bella, 27, avenue Isola Bella, 06400 Cannes

Atelier clinique de Draguignan

par Patrice Pajot

Questionnements et élaborations à partir des présentations cliniques ou élucidation des pratiques.

  • Le mercredi de 10h à 11h
  • 19 septembre, 17 octobre, 14 novembre, 18 décembre, 16 janvier, 20 février, 20 mars, 15 mai, 29 mai, 19 juin.
  • Pôle de Santé Mentale – Responsable de Pôle : Docteur Louis Richard Fenoy - Centre Hospitalier de la Dracénie

Atelier clinique de Fréjus

par Patrice Pajot

À partir de cas cliniques exposés par les participants, nous élaborons à partir d’une articulation clinique et théorique le questionnement adressé par la parole du sujet.

  • Les quatrièmes vendredis du mois à 20h
  • 28 septembre, 26 octobre, 23 novembre, 21 décembre, 25 janvier, 22 février, 22 mars, 26 avril, 24 mai, 28 juin.
  • 388 Avenue des chèvrefeuilles . 83700 Saint-Raphaël

Atelier clinique de Marseille (pôle Conception) - Atelier 1

par Michel Leca et Muriel Mosconi

La première séance sera consacrée à l’ouverture de l’année avec la présentation et la mise en place des enseignements. Puis chaque séance sera consacrée à une étude de cas amenée par un participant.

  • Le vendredi de 9h à 10h
  • 12 avril, 16 novembre, 7 décembre, 18 janvier, 15 février, 15 mars, 24 mai, 14 juin.
  • Bibliothèque du service du Docteur Jean-Claude Samuelian, Pôle psychiatrique, Centre Hospitalier Universitaire de la Conception, Marseille

Atelier clinique de Marseille (pôle Conception) - Atelier 2

par Michel Leca et Ghislaine Delahaye

La première séance sera consacrée à l’ouverture de l’année avec la présentation et la mise en place des enseignements. Puis chaque séance sera consacrée à une étude de cas amenée par un participant.

  • le vendredi de 10h30 à 12h30
  • 23 novembre, 21 décembre, 11 janvier, 1 février, 8 mars, 5 avril, 17 mai, 7 juin.
  • Bibliothèque du service du Docteur Jean-Claude Samuelian, Pôle psychiatrique, Centre Hospitalier Universitaire de la Conception, Marseille

Atelier clinique de Marseille (Pôle Sainte-Marguerite)

par Michel Leca et François Morel avec la participation de Marcel Ventura

  • 18 janvier, 15 février, 16 novembre, 7 décembre, 15 mars, 12 avril, 14 avril, 24 mai.
  • Salle de réunion des services universitaires de psychiatrie, 2ème étage, CHU Sainte-Marguerite, Marseille

Atelier clinique de Montpellier

par Geneviève Lacombe

Un atelier clinique, et un séminaire de lecture (comparée) de quelques textes de Freud et de Lacan, plus particulièrement des textes portant sur le fantasme.

  • Le vendredi de 18h à 19h30
  • 12 octobre, 16 novembre, 7 décembre, 12 janvier, 15 février, 15 mars, 10 mai, 14 juin.
  • Hôpital de la Colombière - salle de réunion de la polyclinique de Montpellier

Atelier clinique de Nice

par Bernard Lapinalie et Jean Pons

À chaque séance, un temps sera prévu pour une présentation d’un cas clinique suivie d’une discussion avec les participants.

  • Deux mercredi par mois hors vacances scolaires
  • .
  • C.H.S. Sainte-Marie « service Sainte-Cécile »

Atelier clinique de Toulon

par Michel Leca, François Morel, Patrice Pajot avec Martina Blatché

  • 26 octobre, 23 novembre, 25 janvier, 8 février, 8 mars, 5 avril, 7 juin.
  • Maison Relais Olbia var Appartements 32 – 34, chemin du Pont de Bois, 83000 Toulon

Séminaires de lecture de textes

Séminaire de lecture d'Antibes

par Carole Mitaine, Jean-Pierre Party et Jean-Marie Schadelle

Nous lirons des textes de Lacan sur lesquels nous aurons construit le séminaire théorique. Soit :

  • Les Séminaires :
    • Livre V les formations de l’inconscient.
    • Livre VII L’éthique de la psychanalyse.
    • Livre X L’angoisse.
    • Livre inédit R.S.I.
    • Livre inédit : Le désir et son interprétation.
  • Les Écrits :
    • Jeunesse de Gide.
    • Kant avec Sade.
    • La signification du Phallus.

Ainsi, les séminaires théoriques et de lecture s’étayeront l’un l’autre, dans une mise en tension des avancées de Freud et Lacan.

  • Un jeudi tous les deux mois (en alternance avec les séminaires théoriques)
  • 20 septembre, 15 novembre, 17 janvier, 14 mars, 16 mai.
  • Hôpital Lenval, 57 avenue de la Californie, 06200 Nice

Séminaire de lecture de Cannes

par Nadège Hély

  • Le vendredi de 10h à 11h30
  • 11 janvier, 1 février, 5 octobre, 9 novembre, 7 décembre, 8 mars, 5 avril, 3 mai, 7 juin, 5 juillet.
  • Salle de réunion du Centre Isola Bella, 27, avenue Isola Bella, 06400 Cannes

Séminaire de lecture de Draguignan

par Patrice Pajot

Nous lirons de Sigmund Freud : Trois essais sur la théorie sexuelle, Un enfant est battu , Pour introduire le narcissisme. De Jacques Lacan, des extraits des livres IV ,V ,VI ,XI, et XVII du séminaire.

  • Le mercredi de 11h à 12h30
  • 19 septembre, 17 octobre, 14 novembre, 18 décembre, 16 janvier, 20 février, 20 mars, 17 avril, date non communiquée, 19 juin.
  • Pôle de Santé Mentale – Responsable de Pôle : Docteur Louis Richard Fenoy - Centre Hospitalier de la Dracénie

Séminaire de lecture de Marseille (Pôle Conception)

par Michel Leca en collaboration avec Ghislaine Delahaye

Décembre 1905, parution de Trois essais sur la théorie sexuelle. Freud y pose les fondements de la théorie de la sexualité infantile qui permet d’expliquer les fixations de la libido jusqu’à la puberté et l’âge adulte, donc d’éclairer les symptômes névrotiques.
Le 10 Mai 1972 Lacan énonce au Panthéon : « La réalité est suspecte… Ce que nous avons à suspecter de la réalité c’est qu’elle soit fantasmatique. » La question de la « perversion polymorphe » reste aujourd’hui une question précieuse qui soulève autant la problématique de la structure que celle de la fixité du fantasme chez l’adulte.
Nous nous proposons de parcourir ce champ arrimés à deux balises :

  • - Le «Kant avec Sade» des Écrits de Lacan.
  • - Le séminaire de 1959 sur l’éthique de la psychanalyse.

  • Le vendredi de 9h à 10h30
  • 23 novembre, 21 décembre, 11 janvier, 1 février, 8 mars, 5 avril, 17 mai, 7 juin.
  • Bibliothèque du service du Docteur Jean-Claude Samuelian, Pôle psychiatrique Centre, Centre Hospitalier Universitaire de la Conception, Marseille

Séminaire de lecture de Marseille (Pôle Sainte-Marguerite)

par Michel Leca et François Morel avec la participation de Marcel Ventura

Lecture de la perversion : étude de textes en rapport avec la notion de perversion dans le champ clinique, médico-légal, et psychanalytique.

  • Le vendredi de 16h30 à 18h15 (en alternance avec le séminaire théorique)
  • 7 décembre, 15 février, 12 avril, 14 juin.
  • Salle de réunion des services universitaires de psychiatrie, 2e étage, CHU Sainte-Marguerite, Marseille

Séminaire de lecture de Montpellier

par Geneviève Lacombe

Un atelier clinique, et un séminaire de lecture (comparée) de quelques textes de Freud et de Lacan, plus particulièrement des textes portant sur le fantasme.

  • Le vendredi de 18h à 19h30
  • 8 novembre, 20 décembre, 21 mars, 11 avril, 30 mai, 27 juin.
  • Hôpital de la Colombière - salle de réunion de la polyclinique de Montpellier

Séminaire de lecture de Nice

par Jean Pons

« La perversion, version vers le père… » énonçait Lacan à propos de Joyce.
Seront déclinées les différentes facettes du signifiant central dans cette affaire : le père. Les concepts de castration, de désaveu (verleugnung) entr’ autres seront abordés dans les extraits des textes proposés (Freud, Lacan mais aussi d’autres « ancêtres » comme Piera Aulagnier ou Guy Rosolato).

  • Le mercredi de 19h à 20h30 (en alternance avec le séminaire théorique)
  • .
  • C.H.S. Sainte-Marie « service Sainte-Cécile »

Séminaires théoriques

Séminaire théorique d'Aix-en-Provence

par Claude Mozzone

La perversion se banalise et s’affiche. Les médias s’en font le reflet=Malaise dans la civilisation.
La psychanalyse n’a pas rien à dire la dessus. En priorité, lever la confusion entre une vraie structure perverse d’une part, et les pulsions partielles polymorphes qui animent l’enfant et persistent dans l’adulte d’autre part.
Il nous faudra questionner ce qu’il en est du sexuel, de son réel, de son impossible, et cependant de son exigence vitale. Il n’y a de solution pour le parlêtre que par le phallus ou dans l’échappée belle de la jouissance Autre.

  • Le vendredi de 14h à 15h
  • 9 novembre, 7 décembre, 11 janvier, 8 février, 8 mars, 5 avril, 3 mai, 7 juin.
  • Salle n° 1 du Bloc Technique 1er étage, Centre Hospitalier Montperrin, 109, chemin du Petit à Aix-en-Provence

Séminaire théorique d'Aix-en-Provence

par Marie-Christine Billioud et Christophe Charles en collaboration avec Martina Blatché

Freud, dés 1905 avec les « trois essais sur la théorie sexuelle » fait très précisément la distinction entre la perversion polymorphe , constitutive pour chaque sujet et la structure clinique perverse proprement dite.
Ce sera le fil de notre travail cette année.
L'enfant est un pervers polymorphe…, la découverte Freudienne à l'époque « scandaleuse », reste-t-elle d'actualité au XXI e siècle ? Comment pouvons nous l'articuler avec l'apport de Jacques Lacan et sa théorisation de la jouissance qui manquait à Freud ? Que devient cette disposition à la perversion polymorphe de l'enfant ? Nous étudierons comment, celui-ci devenu adulte aménage ses modalités de jouissance au regard de la castration, donc de l'impossible ? De l'usage du fantasme donc.
Il n'y a de jouissance sexuelle que phallique parce qu'appareillée par le langage et le système phallique, la jouissance du parlêtre s'ordonne autour d'un impossible à faire rapport et à jouir du corps de l'autre « il n'y a pas de rapport sexuel » (Lacan). Cela est un fait de structure que nous développerons tout au long de l'année pour bien le différencier de la structure perverse.
Notre travail s'articulera autour des textes suivants :

  • Freud :
    • - Trois essais sur la théorie sexuelle, 1905
    • - Le petit Hans in Cinq psychanalyses, 1909
    • - Problème économique du masochisme
    • - Le fétichisme, 1927
    • - Malaise dans la civilisation
    • - La vie sexuelle
  • Lacan :
    • - Séminaire V : La relation d'objet
    • - Séminaire XIV : La logique du fantasme
    • - Télévision
    • - Kant avec Sade et Jeunesse de Gide dans Les Écrits
    • - Colette Soler : cours « Le symptôme et l'analyste » (2004-2005)

  • Le vendredi de 16h à 18h
  • 9 novembre, 7 décembre, 11 janvier, 8 février, 8 mars, 5 avril, 3 mai, 7 juin.
  • Salle n° 1 du Bloc Technique 1er étage, Centre Hospitalier Montperrin, 109, chemin du Petit à Aix-en-Provence

Séminaire théorique d'Antibes

par Carole Mitaine, Jean-Pierre Party et Jean-Marie Schadelle

Depuis les avancées de la psychanalyse, concernant le pervers, retenons d'abord que ce qui apparaît du dehors comme une satisfaction sans fin, s'avère pour Lacan « défense et bel et bien mise en exercice d'une loi en tant qu'elle freine, suspend, arrête… sur le chemin de la jouissance. » Et notons que le pervers ne sait pas au service de quelle jouissance s'exerce son activité. « Ce n'est, en tous les cas pas au service de la sienne » affirme Lacan.
L'expérience psychanalytique précise la place du désir derrière le masque où il apparaîtrait « en se donnant pour ce qui fait la loi, c'est-à-dire pour une subversion de la loi », comme en fait « bel et bien le support d'une loi ».
Et Lacan de se questionner : « Qu'est-ce que tout le mythe de l'œdipe veut dire, sinon que le désir du père est cela qui a fait la loi ». Pour cerner l'effet de structure « central de cette identité qui conjugue le désir du père à la loi en tant que complexe de castration. Tout cela considéré déjà depuis son Séminaire de 1962-63 L'Angoisse où Lacan avance que l'angoisse s'avère « la clé propre à présumer de la position sadique ou masochiste ».
Ainsi se rencontre le sadique chez qui « ce n'est pas tellement la souffrance de l'autre qui est cherchée… que son angoisse.» Lacan en propose l'écriture [$,0] disant : « voilà ce que le désir sadique s'entend à faire vibrer ». Il ajoute que l'angoisse de la victime s'avère une condition tout à fait exigée de la position sadique. Et dans « sa transe sadienne, le sadique « à rapport à Dieu et à l'être suprême en méchanceté…pour réaliser la jouissance de Dieu».
Ce que le masochiste « pauvre déchet de corps » entend à faire apparaître sur sa petite scène c'est quelque chose où le désir de l'Autre fait la loi « Au-delà de la visée fantasmatique de la jouissance de l'Autre, ce qui est cherché de lui « c'est chez l'Autre la réponse à cette chute essentielle du sujet dans sa misère dernière et qui est l'angoisse ».
Et, précise Lacan : « elle n'en est rien pas moins… l'angoisse de Dieu » où l'Autre est rencontré comme celui pour lequel est instauré le sacrifice, c'est-à-dire au niveau du père.
Souvenons-nous la crucification du Fils qualifiée « d'apothéose du masochisme » ponctuée du « Père pourquoi m'as-tu abandonné ? » Nous pourrons suivre Lacan dans sa reprise du travail de Freud autour des cas cliniques « un enfant est battu » et « La jeune homosexuelle » pour y lire la Père-version-comme il l'écrit- au sens ou la loi est bel et bien le désir du père… qu'il y a une loi du père, un phallus absolu et qu'il s'agit de repérer la fonction, ici en paradigne, « d'une certaine promotion du phallus comme tel à la place de l'objet a ». Et cerner, dans l'homosexualité, cet « être le phallus » en tant qu'objet interne à la mère...
la fonction, ici en paradigne, « d'une certaine promotion du phallus comme tel à la place de l'objet a ». Et cerner, dans l'homosexualité, cet « être le phallus » en tant qu'objet interne à la mère...

  • Un jeudi tous les deux mois (en alternance avec les séminaires de lecture)
  • .
  • Hôpital Lenval 57, avenue de la Californie, 06200 Nice

Séminaire théorique de Cannes

par Jean-Baptiste Orler

  • Le vendredi de 11h30 à 13h
  • 5 octobre, 9 novembre, 7 décembre, 11 janvier, 1 février, 8 mars, 5 avril, 3 mai, 7 juin, 5 juillet.
  • Salle de réunion du Centre Isola Bella, 27 avenue Isola Bella, 06400 Cannes

Séminaire théorique de Draguignan

par Patrice Pajot

Freud écrit dans son texte « Pour introduire le narcissisme » : « …les lois de la nature comme celle de la société s’arrêteront devant lui, il sera à nouveau le centre et le cœur de la création. His Majesty the Baby comme on s’imaginait être jadis. »
La division du sujet que Lacan universalise peut recouvrir le clivage introduit par Freud sur la question de la perversion. Pourquoi cette division et la pulsion de mort ne s’inscrivent pas de la même façon dans la perversion et dans la névrose ?

  • Le mercredi de 11h à 12h30
  • 19 septembre, 17 octobre, 18 décembre, 16 janvier, 20 février, 20 mars, 17 avril, 15 mai, 19 juin.

Séminaire théorique de Fréjus Saint-Raphaël

par Patrice Pajot

Freud écrit dans son texte « Pour introduire le narcissisme » : « …les lois de la nature comme celle de la société s’arrêteront devant lui, il sera à nouveau le centre et le cœur de la création. His Majesty the Baby comme on s’imaginait être jadis. »
La division du sujet que Lacan universalise peut recouvrir le clivage introduit par Freud sur la question de la perversion. Pourquoi cette division et la pulsion de mort ne s’inscrivent pas de la même façon dans la perversion et dans la névrose ?
Nous nous appuierons sur les textes suivants de Sigmund Freud : Trois essais sur la théorie sexuelle, Un enfant est battu ; pour introduire le narcissisme, de Jacques Lacan des extraits des livres IV ,V ,VI ,XI, et XVII du séminaire.

  • Les quatrièmes vendredis du mois à 20 h
  • 28 septembre, 26 octobre, 23 novembre, 21 décembre, 25 janvier, 22 février, 22 mars, 26 avril, 24 mai, 28 juin.
  • 388, avenue des Chèvrefeuilles, 83700 Saint-Raphaël

Séminaire théorique de Marseille (pôle Conception)

par Muriel Mosconi

« Du fantasme »

« La perversion polymorphe du mâle c’est son fantasme » dit Lacan lors de son séminaire «Encore». Comment cela se met-il en place depuis l’enfance ? Quelles en sont les conséquences cliniques ? Qu’en est-il du côté féminin et du côté de la psychose ? Nous traiterons ces questions en nous appuyant sur le réel de la clinique et sur les textes de Freud, de Lacan et d’autres qui en prennent acte.

  • Le vendredi de 11h30 à 13h
  • 16 novembre, 7 décembre, 18 janvier, 15 février, 15 mars, 12 avril, 24 mai, 14 juin.
  • Bibliothèque du service du Docteur Jean-Claude Samuelian, Pôle psychiatrique, Centre Hospitalier Universitaire de la Conception, Marseille

Séminaire théorique de Marseille (Pôle Sainte-Marguerite)

par François Morel avec la participation de Marcel Ventura

« Perversion et clinique »

Le concept de perversion dont l’évocation reste toujours lourde de conséquences en clinique reste très et trop imprécis, y compris dans le champ psychanalytique. La perversion polymorphe de l’enfant freudien, le fétichisme, ou certains délits sexuels ne peuvent seulement s’identifier sous ce seul signifiant. Nous irons en rendre compte, en croisant lecture de textes et études cliniques.

  • Le vendredi de 16h à 18h en alternance avec le séminaire de lecture)
  • 16 novembre, 18 janvier, 15 mars, 24 mai.
  • Salle de réunion des services universitaires de psychiatrie, 2e étage, CHU Sainte-Marguerite, Marseille

Séminaire théorique de Nice

par Bernard Lapinalie

Notre travail prendra appui sur l’argument de cette brochure, en l’accompagnant d’une question particulière : Si l’analyse a découvert la perversion polymorphe pour tous, de l’enfant à l’adulte, si Lacan a introduit une thèse différente de Freud sur la pulsion pour la dire plutôt hétéro-érotique, impliquant ainsi un autre corps… comment une analyse est-elle alors possible, qui touche aux pulsions impliquées dans les symptômes, mais aussi à la sexualité effective, alors même que la méthode exclut la jouissance effective du corps de l’autre (l’analyste) et paraît la réduire au bla-bla ? Qu’en est-il donc de la pulsion Lacanienne et de son devenir dans une analyse ?

  • Le mercredi de 18h30 à 20h30 (en alternance avec le séminaire de lecture)
  • .
  • C.H.S. Sainte-Marie « service Sainte-Cécile »

Séminaire théorique de Saint-Rémy de Provence

par Jean-Jacques Gorog

Le trait pervers et son expression clinique

Mettre l’accent sur la perversion polymorphe implique deux notions sinon contradictoires, du moins proches de l’oxymore cher à Freud, opposition paradoxale qui se rencontre aussi dans des expressions telles que « culpabilité inconsciente ». En effet la perversion semble viser une particularité, un type clinique, or la dire polymorphe revient à en faire un passage obligé pour tous les êtres parlants et la perversion pour tous n’est plus dès lors qu’un trait, non indicatif de la structure. Il désigne la forme de l’attrait sexuel présent depuis l’enfance et qui conserve certaines particularités issues de cette période.
On poursuivra l’étude des relations entre les traces des rencontres de jouissance et l’amour, à travers quelques séminaires de Lacan autour de « La Logique du fantasme ».

  • Le samedi de 15h à 17h
  • 30 mars, 20 octobre, 17 novembre, 15 décembre, 19 janvier, 9 février, 6 avril, 25 mai, 15 juin.
  • Maison Pélissier, route d’Orgon, 13210 Saint-Rémy de Provence

Séminaire théorique de Toulon

par Martina Blatché, Michel Leca, François Morel, Muriel Mosconi, Patrice Pajot et Marcel Ventura

« Clinique de la transgression »

La perversion est souvent confondue, à tort, avec la transgression. Nous allons, à l’aide de la lecture de textes et de cas cliniques rendre compte de la distinction que nous voulons faire.

  • Le vendredi de 11h30 à 13h ou le samedi de 14h30 à 18h30 (lors des Samedis Cliniques)
  • 26 octobre, 23 novembre, 24 novembre, 25 janvier, 8 février, 5 avril, 7 juin, 8 juin.
  • Maison Relais Olbia var Appartements 32 – 34, chemin du Pont de Bois 83000

Espace clinique rattaché de Montpellier-Méditerranée (Sète)